Dois-je assurer mon VTT ?

L’assurance est un bien nécessaire, permettant la protection d’un individu ou d’une association contre les dommages. Cependant, il n’est pas obligatoire de souscrire à une garantie, mais à cause des accidents corporels et dégâts que vous pouvez causer aux autres, il est indispensable de souscrire à une assurance vélo.

Qu’est-ce qu’un VTT ?

Le vélo tout terrain, abrégé en VTT, est un vélo conçu pour s’utiliser sur les terrains accidenté ou sur des routes non goudronnées. Il est doué dans diverses activités de loisirs et très utile pour les pratiques de sports. On appelle les pratiquants de ce moyen de déplacement des vététistes . Ce type de vélo est apparu en 1970 aux États-Unis afin d’organiser les courses de descente en montagne. Il existe également ces modèles en vélos électriques. Ils sont équipés d’une pédale avec une batterie bien résistante.

Pourquoi assurer son vélo ?

Les raisons d’assurer son vélo sont nombreuses, les plus indispensables sont les suivantes :

  • Éviter les pertes financières en cas de vol : le cambriolage de vélo est devenu très fréquent, surtout dans les villes, raison pour laquelle il faut être assez prudent. Sans une assurance vélo appropriée, les propriétaires de vélos ne seront jamais indemnisés. Par contre, une assurance habitation qui couvre le vélo du propriétaire, lorsqu’il est dérobé même dans son lieu d’habitation, l’assurance vélo prend en charge la facture en tout lieu.
  • Les frais de réparation sont pris en charge : en dehors du vol vélo, l’assurance vélo compense aussi vos dépenses de réparation. Cela signifie qu’en cas de dommages, on vous rembourse les frais des pièces remplacées ainsi que la main d’œuvre de votre atelier de réparation. De plus, vous êtes remboursé pour tout type de casse, qu’il s’agisse des chutes, accidents, incidents de transports, etc.
  • Vous n’êtes pas seul en cas de panne : par exemple, Cyclassur vous assiste partout et n’importe quand. Si vous êtes victime d’un accident vélo, vous bénéficiez d’une assistance hebdomadaire. 
assurer son vtt
Une bonne raison d’assurer son VTT?

Quelles sont les diverses assurances d’un vélo ?

  • L’assurance vélo n’est pas obligatoire pour les vélos classiques. Il est recommandé d’assurer le vélo à assistance électrique ou VAE. Il est composé d’un moteur auxiliaire qui se coupe automatiquement quand la vitesse est au-delà de 25km/h et que le cycliste cesse de pédaler. Néanmoins, il est moins rapide que le speed bike. L’État a proposé des aides financières pour l’achat et l’utilisation d’un VAE.
  • L’assurance vol vélo : après l’analyse de plusieurs assurances vélo ou assurance habitation ayant la capacité de couvrir le cambriolage de votre vélo, deux points importants sont à retenir : le taux de vétusté appliqué et son évolution dans le temps après l’achat neuf. Ensuite, la franchise appliquée : vérifiez si elle s’applique sur la valeur de réduction. Pratiquer le vélo expose plusieurs dangers qui se couvrent à travers un contrat d’assurance.
  •  L’assurance de responsabilité civile : c’est un contrat garantissant les conséquences encourues par l’assuré, lorsque ce dernier cause des dommages corporels.

En somme, retenons que l’assurance d’un VTT est cruciale. Elle assure votre sécurité au cours d’une balade avec votre vélo. À travers ces informations et détails fournis, ne restons pas indifférent par rapport à la souscription d’une assurance vol, notamment pour les vélos électriques.

Passionnés de cyclisme route et VTT, nous rédigeons des articles autour du vélo (actualités, entrainements, matériel, conseils et avis) pour nos lecteurs. Revuecycliste.com est le site d'informations pour rester informé sur l'univers du cyclisme dans sa globalité.

Laisser un commentaire