Comment bien s’alimenter en cyclisme ?

L’alimentation est un élément extrêmement important dans le cyclisme comme dans les autres sports. Même si cela semble facile, il est compliqué de savoir quand manger, quoi manger, quelle quantité ? Dans cet article, nous répondrons donc à toutes vos questions sur l’alimentation en cyclisme.

Pourquoi faut-il manger en faisant du sport ?

Notre corps à besoins de nourriture pour avoir de l’énergie que l’on fasse du sport ou non. En effet, notre corps va utiliser des éléments nutritifs présents dans notre corps pour le transformer en énergie. Lorsque l’on fait du sport, notre corps à besoin de plus d’énergie et donc plus d’éléments nutritifs fournis par des aliments. Sans ses éléments, vous risquez donc d’être moins performant ou de faire des crises d’hypoglycémie en cas de présence de sucre dans le sang trop faible. L’alimentation en cyclisme ou pendant d’autres sports vise à combler les pertes de liquides et de nutriments pour que votre corps ne soit jamais en manque.

L’alimentation avant une course ou un entrainement

En cyclisme, nous brûlons beaucoup d’énergie et il est important de tenir compte aussi de ce que l’on mange avant un entrainement ou une course. Il n’est bien évidement pas recommandé de manger des fast-foods et il faut garder cela à l’esprit. Le cycliste doit manger en priorité des légumes, des fruits, de la viande, des féculents et d’autres éléments qui sont recommandées pour une vie saine.

Pour un entrainement simple, sans trop de difficultés, vous pouvez manger ce que vous voulez à partir du moment ou c’est de la nourriture saine et en quantité suffisante. Avec un entrainement où le corps n’est pas trop mit en difficulté, un repas normal vous conviendra.

Si vous avez prévu de partir pour un long entrainement ou un entrainement difficile, il est recommandé de manger des féculents et des protéines le dernier repas avant cette sortie. Les féculents contiennent des sucres lents en grandes quantités ce qui vas permettre à votre corps d’en avoir à disposition pendant un long moment.

Pour une course ou un entrainement extrêmement long ou dans des conditions particulières, il est recommandé de manger des féculents et des protéines à partir de la veille au soir. Cela va vous permettre d’avoir des sucres lents en plus grandes quantités. Votre dernier repas avant la course doit être terminé au moins 3 heures avant son début afin que votre digestion soit faite et que votre corps soit à 100% sur son effort et plus sur la digestion.

Que ce soit pour une course ou un entrainement plus ou moins dur, il est important de toujours très bien s’hydrater. Il est possible de boire seulement de l’eau ou des boissons spéciales pour les derniers moments avant une course.

L’alimentation pendant une course ou un entrainement

Il est important de tenir compte que les informations que nous vous donnons est ce qu’il se fait dans la majorité du temps. Néanmoins, chaque personne est différente, il est donc important d’adapter nos conseils à votre corps.

Pour ce qui est des boissons, il faut boire dans l’idéal en moyenne un bidon par heure. Il est recommandé de pas boire que de l’eau si vous faire une course ou un entrainement compliqué. Vous pouvez ajouter du sirop ou des poudres destinées à l’effort vous donnant les minéraux dont votre corps à besoin. En cas de forte chaleur, votre consommation de liquides doit bien évidement augmenter pour éviter un manque d’eau dans votre corps.

Concernant la nourriture, il n’y a pas réellement de règles. En général, les cyclistes aiment manger des barres de céréales ou des pâtes de fruits. Cette nourriture contient énormément d’éléments nutritifs, comme des sucres rapides, vous permettant de rester performant quel que soit la longueur de votre effort. Pendant des entrainements, il est aussi possible de manger des fruits frais ou des fruits secs qui ont des caractéristiques nutritionnelles intéressantes. Pour ce qui est de la quantité, c’est à vous de voir en fonction de votre corps. Il faut manger régulièrement et en quantité raisonnable, ni trop, ni pas assez. Le plus important est de ne surtout pas attendre d’avoir faim pour manger.

L’alimentation des cyclistes après l’effort

Continuer de bien s’alimenter après une course ou un entraînement difficile est important. En effet, c’est ce que vous allez consommer à ce moment qui va vous permettre de bien récupérer. Après un effort, le corps rentre dans une fenêtre anabolique, c’est à ce moment que votre corps doit recevoir les nutriments dont il a besoin. C’est donc pour cela qu’il est important de soigner votre nutrition et votre hydratation dès la fin de votre effort.

Vous devez continuer de beaucoup boire, de l’eau plate ou pétillante, ou des boissons de récupération. Dans mon cas, j’ai une préférence pour l’eau pétillante qui contient naturellement une grande quantité de sels minéraux dont votre corps à besoin. Une bonne hydratation permet aussi d’éviter d’avoir des toxines et des courbatures.

Concernant la nourriture, il est recommandé de manger un repas sains à la suite de votre course ou entrainement. Ce repas doit avoir un fort apport en protéine, avec de la viande blanche par exemple. Les protéines vont vous permettre de récupérer plus rapidement et de favoriser la croissance musculaire. En effet, les protéines permettent aux tissus musculaires de se régénérer plus rapidement

Pour conclure sur l’alimentation des cyclistes

Comme nous pouvions l’imaginer, l’alimentation a une place importante chez les cyclistes comme pour le reste des sportifs. Que ce soit avant, pendant ou après un effort, vous devez garder un apport nutritionnel convenable pour espérer être le plus performant possible et le plus longtemps possible. Il est bien évidement important d’avoir une alimentation saine mais cela n’empêche pas de se faire plaisir de temps en temps tout en restant raisonnable.

Laisser un commentaire