Quels freins choisir : patins ou disques ?

L’ensemble des vélos font progressivement la transition des freins à patins vers les freins à disques. Tous les vélos de cyclo-cross et de VTT ont déjà sauté le pas mais maintenant la question se pose pour les vélos de routes ou de villes. Alors quel choix faire : freins à patins ou à disques ?

Freins à patins : plus pratique mais moins efficace

Les freins à patins sont un système de freinage présent depuis toujours dans le cyclisme. Il fonctionne à l’aide de patins qui viennent s’appuyer sur la jante de votre roue, qu’elle soit en aluminium ou en carbone. Les patins et le freinage est différent selon le type de jantes que vous utilisez. Il existe plusieurs systèmes de freins à patins :

  • Les étriers à réglage latéral : ce sont les étriers généralement utilisés sur les vélos de route. Ils sont composés de deux parties principales avec à leur extrémité un patin reliés par un pivot. Le lien entre l’étrier et le levier se fait par un câble qui lorsqu’on l’active vient rapprocher les deux parties du levier qui vont venir frotter sur la jante et donc freiner.
  • Les cantilevers : le système est légèrement similaire aux étriers à réglage latéral souvent utilisé sur les vélos de cyclo-cross à patins. Ils sont néanmoins indépendants et donc tout les deux reliés par le même câble pour aller former quelque chose ressemblant à un triangle. Comme pour les autres systèmes de freinage, il suffit d’appuyer sur le levier pour actionner les cantilevers.
  • Les V-brakes : ils sont très proches du fonctionnement des cantilevers mais ils étaient utilisés sur les VTT à patins. Ils sont composés de deux parties indépendantes. Le câble est relié qu’a une seule de ses parties qui sert de butée de gaine, la seconde partie vient s’accrocher dessus. Comme toujours, lorsque le levier est actionné, les patins se resserrent pour aller frotter la jante.

Avantages

  • Mécanismes peu couteux
  • Entretien facile
  • Changement de roues rapides et faciles
  • Aérodynamisme du vélo légèrement supérieur que des freins à disques

Inconvénients

  • Patins à changer en fonction du type de jante utilisé
  • Faible confort de freinage
  • Demande un entretien récurrent
  • Le freinage est modifié en fonction des conditions extérieures ou du poids du cycliste
  • Le freinage abime la jante

Freins à disques : le poids au profit de la performance

Les freins à disques s’imposent depuis quelques années sur le marché du cyclisme. Les freins à disques fonctionnent à l’aide de plaquettes de frein et de disques. Ce sont les frottements entre les plaquettes et les disques fixés sur les roues du vélo qui créent le freinage. Il en existe d’ailleurs 3 types :

  • Les freins à disques mécaniques : comme les freins à patins, ils fonctionnent avec des câbles qui viennent appuyer sur le disque lorsque l’on active le levier.
  • Les freins à disques hydrauliques : lorsque l’on freine à l’aide du levier, des pistons viennent pousser les plaquettes contre le disque pour activer le freinage.
  • Les freins à disques hybrides : c’est un juste milieu entre les freins à disques mécaniques et les freins à disques hybrides. Ils disposent donc d’un câble et d’un système de piston. Lorsque vous activez le levier de frein, cela tire sur le câble qui actionne le piston faisant entrer en contact les plaquettes et le disque.

Avantages

  • Freinage plus efficace que les patins
  • Les conditions climatiques n’ont pas d’impacts sur le freinage
  • Aucune usure des roues car seul le disque est impacté.

Inconvénients

  • Mécanisme plus lourd que celui des freins à patins
  • Entretien plus compliqué
  • Plus onéreux lors du premier achat
  • Sensible aux réglages

Notre avis

Alors, freins à patins ou freins à disques ? Selon nous, les freins à patins, qui font partie du cyclisme depuis de très nombreuses années, ne pourront plus concurrencer les freins à disque éternellement. Malgré le fait que les freins à disques aient quelques points faibles, cela ne les empêchera pas de faire leur place sur la très grande majorité des vélos. Si l’on regarde les vélos proposés à la vente en ce moment, les freins à patins ont déjà presque tous disparus à l’exception des vélos entrés de gamme.

Également, c’est important de réfléchir à l’achat mais c’est aussi très important de réfléchir à la revente. Avec un marché ou les freins à patins risquent de disparaitre, ils risquent de se revendre de moins en moins. Les vélos avec des freins à disques ont l’avantages de représenter « l’avenir » du freinage dans le cyclisme. Votre vélo perdra donc beaucoup moins de valeurs s’il est équipé de ce système.

Freins à disques ou freins à patins

Laisser un commentaire